Les actus

Décès de Jean-Claude Marmier, chef du GMHM, ancien Pdt du GHM et de la FFME

Dernière info: Une cérémonie religieuse aura lieu le mardi 29 juillet à 14 :30 en l'Eglise de Chamonix. D'ici là, Jean-Claude reposera à l'Ecole Militaire de Haute Montagne à Chamonix, où est dressée une chapelle ardente. Pour celles et ceux qui souhaiteraient lui rendre hommage, les visites sont possibles samedi 26 juillet de 16:00 à 20:00 puis dimanche et lundi de 14:00 à 20:00.


C'est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition subite de notre camarade Jean-Claude Marmier suite à une malaise, au Col de Montséti dans les Alpes Gréees près de la Tête de Ruitor.


Jean-Claude Marmier fut très grand alpiniste, qui joua un rôle important dans la communauté des alpinistes et grimpeurs en fondant et dirigeant le Groupe Militaire de Haute Montagne (GMHM) en 1976, puis en présidant le Groupe de Haute Montagne (GHM) à partir de 1990 à et la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (FFME) au début des années 2000, ainsi que du Comité de l'Himalaya et des Expéditions Lointaines

Plus récemment, il joua un rôle important dans l'organisation de l'UltraTrail du Mont-Blanc, activité qui était devenue sa nouvelle passion.

Il s'était fait remarquer parmi les alpinistes de haut niveau en ouvrant des voies particulièrement difficiles dans les Alpes, comme l'emblématique voie des Plaques à la face Nord de l'Ailefroide occidentale en Oisans, ou en effectuant le premier parcours hivernal de l'éperon Croz dans la face Nord des Grandes Jorasses dans le massif du Mont-Blanc.

Par l'entremise du GMHM, il façonna l'alpinisme français de haut niveau, en permettant à de jeunes alpinistes de talent de profiter de conditions d'entrainement exceptionnelles pour réaliser de très grands exploits. On peut citer Christophe Profit, Jean-Claude Lafaille, Hubert Giot, Michel Fauquet, Eric Escoffier ou encore François Marsigny.

Il organisa également de nombreuses expéditions en Himalaya.

En tant que Président du GHM, il créa en 1991 avec Guy Chaumereuil le Piolet d'Or référence mondiale pour distinguer une réalisation alpine exceptionnelle jusqu'en 2007

Les membres du GHM qui sont un peu orphelin de ce grand Monsieur de la Montagne expriment toutes leurs condoléances à sa famille et sa compagne.


C'est avec une immense tristesse que nous avons appris jeudi 24 Juillet la disparition de Jean-Claude Marmier, figure engagée et incontournable de l'Alpinisme Français depuis les années '1970.

Jean-Claude nous a quitté subitement jeudi matin alors qu'il effectuait, dans le secteur du refuge du Ruitor au dessus de Ste Foy-en-Tarantaise, une reconnaissance du parcours de la PTL , une des courses du Mt Blanc Ultra Trail dont il s'occupait depuis son origine et dont il était le "grand manitou".

Ancien lieutenant-colonel l'armée de terre, à l'origine de la création du GMHM en 1976, président du GHM de 1990 à 1997 et de la FFME de 1999 à 2001, ainsi que des son Comité Himalaya de 1997 à 2009, également guide de haute montagne, JC Marmier était apprécié pour son engagement, son esprit d'initiative, sa loyauté, sa franchise, mais aussi pour sa générosité et son esprit de cordée.

Personnage toujours indépendant et désintéressé, Jean-Claude a énormément contribué au développement de l'Alpinisme. Le monde de la montagne s'associe aujourd'hui à la douleur et à la tristesse de ses proches, et tient à témoigner sa reconnaissance et sa solidarité.


Christian Trommsdorff,
président du GHM
vice-président du SNGM

 

Cliquer ici pour accéder au lien de l'actu.




Actu proposée par Yves PEYSSON

Mise en ligne le vendredi 25 juillet 2014 à 21:34:12

Ces actus peuvent vous intéresser

  • Début
  • Précédent
  • Suivant
  • Fin