Les actus

Décès de Walter Bonatti

Le célèbre alpiniste transalpin âgé de 81 ans est mort subitement le 13 septembre à Rome où il résidait. C'est l'une des plus grandes figures de l'alpinisme qui disparait. Ses funérailles seront célébrés à Lecco près du lac de Côme.

Né à Bergame en 1930, dans le Nord de l'Italie, Walter Bonatti avait marqué les décennies 50-60 par une succession impressionnante d'exploits. En 1951, il accomplit sa première grande ascension qui est devenue une course célèbre depuis: la face est du Grand Capucin.

En 1954, il fait partie de l'expédition italienne qui conquiert le K2, mais cette expérience sera très amère pour lui, l'obligeant à bivouaquer à plus de 8000 mètres d'altitude dans des conditions extrêmes.

Par la suite, il repart ouvrir de nouvelles voies dans son massif de prédilection, le Mont Blanc. Il ouvre ainsi en 1955 le fameux pilier Bonatti dans la face Ouest du Petit Dru (pilier qui s'est en grande partie effondré depuis), la voie de la Poire dans la face Est du Mont-Blanc, particulièrement dangereuse, mais certainement la plus belle du secteur.

Il ouvre également une voie exceptionnelle en quatre jours à la pointe Whymper des Grandes-Jorasses avec Michel Vaucher du G.H.M., qui reste une des plus difficiles du secteur, surplombante dans du mauvais rocher sur des centaines de mètres. Il y a également la face Nord du pilier d'Angle, mythique ascension mixte, avec de la glace extrême pour l'époque, certainement à la limite de ce qui pouvait être effectué avec le matériel.

Il clôtura sa carrière de manière magistrale en 1965 avec la première escalade hivernale en solitaire du Cervin. Après ce coup d'éclat extraordinaire, il se consacra à la découverte des grands espaces en tant que journaliste explorateur.

Il y a quelques années, Walter Bonatti avait refait l'ascension de sa propre voie au Grand Capucin, témoignant de son dynamisme et de son enthousiasme.

Grand écrivain, il avait su faire partager ses émotions, mais aussi sa vision de l'alpinisme et de son évolution.

Reinhold Messner, membre d'honneur du G.H.M. était pour lui l'incarnation de l'avenir de cette activité sportive.

Walter Bonatti a été membre du G.H.M. puis après l'arrêt de ses activités alpines avait quitté l'association.



Actu proposée par Yves PEYSSON

Mise en ligne le jeudi 15 septembre 2011 à 08:30:01

Ces actus peuvent vous intéresser

  • Début
  • Précédent
  • Suivant
  • Fin