Les actus

">

Décès du skieur-alpiniste italien "Cala" Cimenti

Carlalberto "Cala" Cimenti, né le 14 février 1975 à Turin, est décédé à 45 ans ce 8 février dans une avalanche au-dessus de Sestrières avec son compatriote Patrick Negro. L'Italien faisait parti de l'élite des skieur-alpinistes capables de s'attaquer aux plus hautes et raides pentes de la planète.

En 2005, il réussit son premier sommet de 8000m avec le Cho Oyu, gravi sans oxygène par sa voie normale.

En 2011, il fait la descente à ski du Manaslu, gravi également sans oxygène par sa voie normale, avec son compatriote Roberto Marco Galliano qui l'accompagne en snowboard.

En trois ans, de 2013 à 2015, il devient le premier Italien à obtenir le titre de "Snow Leopard" en gravissant les cinq sept mille de l'ex-Union soviétique, effectuant au passage la première descente à ski du Pic Ismail Samani (7495m). Sur ce dernier, le Français Jean-Noel Urban était parti de l'antécime du Pic Dushambe (6956m) lors de sa tentative de 1999.

En 2017, il réalise l'ascension du Dhaulagiri I, sans oxygène par la voie normale. Au vu des mauvaises conditions dans la partie haute, il doit se contenter d'une descente à ski depuis 6900 mètres.

En 2018, il réalise la première répétition à ski de la très esthétique face nord-ouest du Laila Peak (6096m) avec les Suisses Julian Danzer (qui perdra sans dommages un ski à la descente après une chute!) et Matthias Koenig, ce neuf jours après la première réalisée par les Français Carole Chambaret, Tiphaine Duperier et Boris Langenstein. Deux jours plus tard, le 27 mai, encore avec Matthias Koenig il inaugure la première descente à ski de la face nord-ouest du "Laila's little sister", sommet de 5809m situé juste au sud-est du Laila Peak et possiblement non gravi auparavant.

En 2019 l'Italien réussit une descente à ski partielle de la voie Kinshofer au Nangat Parbat avec le Russe Vitaly Lazo (sommet également partagé avec Anton Pugovkin qui descendit à pied), là encore peu de temps après la descente quasi intégrale réalisée par Boris Langenstein (accompagné de Tiphaine Duperier qui, malade, dut renoncer à 7800m).

Dans la foulée le 20 juillet, Cimenti réussissait la première descente à ski de la face nord-est du Gasherbrum VII (6955 m) avec son compatriote Francesco Cassardo. Il s'agissait du dernier des Gasherbrum à ne pas avoir connu d'ascension...Son compagnon ayant chuté de 500 mètres lors la descente, Cimenti le veillerait jusqu'à l'arrivée des premiers secours le lendemain soir. Denis Urubko, le Canadien Don Bowie et les Polonais Jaroslaw Zdanowich et Janusz Adamski aideraient alors Cimenti à redescendre le blessé de 6300m à 5900m dans la nuit, facilitant le secours héliporté le lendemain.

 

 




Actu proposée par Rodolphe POPIER

Mise en ligne le mercredi 10 février 2021 à 12:00:08

Ces actus peuvent vous intéresser

  • Début
  • Précédent
  • Suivant
  • Fin