Les actus

Une histoire transnationale de l'alpinisme de 1900 à 1980

Carolin Firouzeh Roeder a contacté récemment le Groupe de Haute Montagne, dans la cadre de la réalisation de sa thèse de doctorat dans le département d'histoire de la prestigieuse université de Harvard.

En effet, le Groupe met en ligne depuis quelques années des archives très riches concernant des événements marquants de l'alpinisme français mais aussi international. A la dispostion des chercheurs et étudiants ainsi que de tous les membres du GHM, ou de toute personne en faisant la demande expresse, ces archives constituent un véritable patrimoine pour toute la communauté.

Carolin n'est pas la première personne à effectuer des travaux à partir des documents mis à disposition par le GHM, mais c'est la première fois qu'une personne travaillant aussi loin de la France vient ainsi utiliser cette ressource documentaire ! C'est une très bonne nouvelle donc, et on lui souhaite tout le succès possible dans ses travaux de recherches. A noter que le GHM aura un retour de son travail, et les membres seront informés quand il sera disponible.

Pour information, Carolin est joignable par courrier électronique depuis sa page dans l'annuaire du GHM où elle est enregistrée comme bénévole.

Cette collaboration est un encouragement à poursuivre cette activité documentaire au sein du Groupe en mettant en ligne des informations précieuses sur notre histoire. Très prochainement, l'intégralité de la revue Alpinisme (quasiment disparue) sera disponible, en collaboration avec le Comité Scientifique de la FFCAM (Club Alpin Français). Le scan est d'ores et déjà terminé, et le travail final porte sur la finition de la mise en page des documents avant publication, pour une meilleure lisibilité.

________

Le sujet de sa thèse de Carolin Firouzeh Roeder porte sur l'histoire transnationale de l'alpinisme de 1900 à 1980. Le résumé exact en anglais est le suivant:

Abstract: Horizontal Networks and Vertical Pursuits: A Transnational History of Mountaineering, 1900-1980

"My dissertation examines transnational community of mountaineers in the twentieth century. Focusing on East-West contacts, my aim is to understand the historical origins of a globalizing community from the perspective of private actors. Using sources collected in alpine archives on three continents, I explore how mountaineers, organized in alpine clubs around the world, shared material objects, abstract knowledge, and people in a way that created “exchange cultures” transcending national, linguistic, and ideological borders. I examine the complex relationship between nationalism and internationalism and ask what possibilities civil actors had to overcome or co-opt different state structures and national ideologies in order to pursue a private passion: to climb mountains abroad.

My study follows the ruptures of the twentieth century. I trace the emergence of internationalist ideas among mountaineers from the turn of the century to the interwar period, which saw the establishment of the UIAA in 1932, into the Cold War when homogenization of safety standards and climbing grades finally were implemented. I study how border changes resulting from the two World Wars had both unifying and separating effects, and how mountaineering provided a means to gain permission to travel and to both cement and escape ideological thought-worlds during the Cold War. Mountains, as my research will show, provided transnational meeting spaces just as they served as territorial symbols of nationalism."

Carolin Firouzeh Roeder
Harvard University, Department of History

Cliquer ici pour accéder au lien de l'actu.



Actu proposée par Yves PEYSSON

Mise en ligne le samedi 09 mars 2013 à 14:39:59

Ces actus peuvent vous intéresser

  • Début
  • Précédent
  • Suivant
  • Fin