Assemblée générale du G.H.M.

AG ordinaire du 20 avril 2022 à 17h (Mairie de Servoz, salle du SNGM)

Le compte-rendu de l'AG est disponible. Veuillez cliquer ici pour le lire ou le télécharger.


1. Participants :

Étaient présents à Servoz : Pierre Hofmann, Claude Jaccoux, Hélias Millerioux, Alireza Mohanna, Rodolphe Popier, Jean-Jacques Prieur, Sylviane Tavernier, Christian Trommsdorff.

Étaient présents en visioconférence : Stéphane Benoist (présent jusqu'à 18h), David Chambre, Matteo Faganello, Konrad Kirch, Lothar Mauch, Piotr Packowski, Bernard Pégourié, Yves Peysson, Symon Welfringer.

2. Hommage aux disparus :

Une minute de silence a été observée en mémoire de nos camarades disparus depuis 2019 : Simone Badier, Eugène Berger, Max Bonniot, Jean-Marcel Chapuis, Serge Coupé, Charles-Émile Croutaz, Robert Gabriel, Pierre Labbre, Jozef Nyka, Robert Paragot, Doug Scott, Henri Sigayret, Christian Van Cauwenberghe.

A signaler que durant cette même période, le site a permis de rendre hommage à divers alpinistes et personnalités de la montagne, parfois ex-membres du GHM : Rick Allen, Gilles Bodin, Joe Brown, Jean-Michel Cambon, Jàn Durana, André Giraud, Jean Kielkowski, Jean-Louis Laroche, Cesare Maestri, Hamish McInnes, Nicolas Revello, Ang Rita Sherpa, Anton Škarja, Martine Ware, George William Whitmore.

3. Rapport moral du Président pour les années 2020-2021

Presque trois ans sans se voir ni faire d'AG, la Covid est passée par là.

Au niveau de l'activité des membres, notamment des plus jeunes, celle-ci a été plutôt bonne, y compris la première année du Covid.
En septembre 2020, l'édition des Piolets d'Or s'est déroulée pour la troisième fois en Pologne à Ladek. Les choses se sont très bien passées car on a pu faire un évènement physique, même s'il était réduit par rapport aux sessions précédentes.

En 2020 a notamment eu lieu l'ascension du Sani Pakush (6952M), par Symon Welfringer et Pierrick Fine, ascension qui a été primée à l'édition 2021. Cette année-là justement, il y a eu pas mal d'activité avec de belles expéditions au Pakistan, notamment de la part des plus jeunes membres (Hélias au Diran et au Rakaposhi).

Après trois ans, on a changé de site d'accueil pour les Piolets d'Or, organisés en novembre 2021 à Briançon, un beau succès.
Un point qui reste en suspens, depuis des années malheureusement : les Annales, la revue « Cimes ». Aucune solution ou volontaires pour s'en occuper n'ont été trouvés jusqu'alors, en dépit de certains contacts amorcés il y a quelques années. Temps de les relancer ?
Le GHM a quitté la FFME, suite au vote de l'AG du centenaire à Chambéry en 2019. À ce jour la convention nécessaire pour que le GHM devienne un organisme associé de la FFCAM n'est pas encore formalisée. Le pas symbolique a été franchi, mais concrètement il faut qu'on mette en oeuvre une vraie convention. Il y a une volonté mutuelle mais les fédérations ont été extrêmement impactées par la Covid et sont en mode gestion de crise aujourd'hui, en permanence.

Précisons que le GHM travaille de manière très suivie avec Rodolphe Popier, qui est avec nous, ainsi que Lindsay Griffin pour les Piolets d'Or.
Constat à nouveau qu'il y a plus de membres qui décèdent que de membres qui nous rejoignent !

Yves Peysson fait un point rapide sur le Site Internet. Il fonctionne de manière très fluide, en tandem avec Rodolphe Popier qui prend de très bonnes initiatives. Ainsi que Piotr Packowski, qui aide aussi pour le site.

La revue du Club Alpin d'Albertville (qui vient s'ajouter à celle d'Annecy) a été rajoutée dans les archives. Il y a d'autres projets qui se trament sur tout un tas d'autres revues d'alpinisme qui seraient scannées ; ça va se faire au fil du temps, dans les prochaines années. Il y a aussi les livres d'Or des refuges de la FFCAM pour toute la région Grenoble Oisans.

Donc c'est un site qui vit bien, avec de nouvelles demandes de connexions plus que quotidiennes ; qui plus est de la part de gens qui veulent s'abonner et non juste surfer. On a des liens à l'international qui sont très bons, niveau traduction tout se passe bien. C'est exactement ce qu'on voulait, que le site établisse des liens entre nous malgré la distance.

Pour le reste, l'essentiel c'est que vous nous fassiez remonter les infos, suggestions et autres envies d'article pour qu'on puisse éventuellement adapter le site en conséquence. Avec les expériences de tous les membres du GHM réunis, on a de quoi faire !

Le Président remercie Yves et Rodolphe et reprend le Compte-Rendu d'activité.

C'étaient les 30 ans des Piolets d'Or l'an dernier. Le GHM a normalisé les relations avec les Editions Nivéales, avec qui on travaille en harmonie – sachant qu'on assume le plus gros du travail. Ils ont fait quand même des numéros spéciaux, des hors-série avec Vertical.

De notre côté la substance qui a été produite, c'est le livre des Editions du Mont Blanc de Catherine Destivelle, qui s'est correctement vendu. Pour Catherine c'est un gros engagement, donc ceux qui souhaitent en faire l'acquisition, n'hésitez pas à contacter Catherine ou le Président, le livre étant vendu à tarif réduit pour les membres du GHM (40 euros). Il ne faut pas hésiter sinon à faire la pub de ce beau livre.

A propos de l'évolution de la gouvernance au GHM, nous pourrions former différents groupes de travail et de veille, soit via le site, soit sur un groupe WhatsApp ou Telegram (ou tout autre outil standard que tout un chacun possède sur son smartphone), afin que les membres qui le souhaitent aient un lien pour partager et travailler ensemble. Par exemple à propos d'une belle ascension, du décès d'un ancien, d'une question un peu technique ou culturelle...

Le sujet des accidents est également abordé. La sociologie de recrutement du GHM a évolué vers toujours plus de nouveaux membres qui sont guides de haute montagne mais qui ont toujours une forte activité d'amateur. La frontière entre les deux types de pratiques pouvant s'avérer complexe à établir, particulièrement d'un point de vue institutionnel et juridique, met en évidence des problèmes en termes de prévoyance et de gestion de crise. Sujet que le GHM pourrait éclairer de son expertise ? La discussion qui s'ensuit est entièrement visible dans les minutes de l'AG. Lien.

4. Rapport financier (président et secrétaire)

Le bilan financier n'est malheureusement pas bien établi. Pour résumer il y a deux comptes : le compte associatif et le compte projet.
Au niveau du second (hébergé par le Crédit Agricole), sur les Piolets d'Or on est à l'équilibre pour les deux derniers exercices, voire un peu excédentaire par rapport à la Pologne. Donc il n'y a pas de souci, j'ai regardé sur le compte il y a 26000 euros, sachant que les comptes des Piolets d'Or de Briançon n'ont pas été soldés. Donc il doit rester 15000 euros environ.

Sur le compte associatif (hébergé par la Banque Populaire), avec ces deux années de Covid, il ne s'est rien passé. Sur le compte courant, avant le versement des cotisations de 2022, il y a 1 943 euros. Et sur un livret, on a 4 119 euros. Donc là aussi, on a une petite marge pour continuer d'évoluer.

Toutefois, il serait bien que les cotisations rentrent quand même. De plus, la question se pose, tant qu'on ne publie plus rien, de savoir si on maintient la cotisation à 50 euros ou si on la diminue un peu. Sachant que la plupart des camarades du GHM ne sont, très heureusement, pas dans le besoin. Mais pour autant, ils ne sont pas très vigilants sur le règlement de cette cotisation. C'est vraiment un problème récurrent, il y aurait un débat à mener sur cette histoire de cotisation.

La question d'un paiement en ligne est également posée. Ce serait plus facile pour les plus jeunes qui ne font que très peu de chèques et sont habitués aux règlements par carte bancaire. Autre avantage, les rappels seraient grandement facilités. Une étude sera conduite sur sa faisabilité via le site. A ce propos, Yves Peysson intervient en fin de séance pour préciser qu'il existe des options de paiement par carte qui ne sont pas chères pour les associations. Ce qui permettrait au passage d'émettre automatiquement un reçu pour la personne qui règle sa cotisation.

On a enfin un problème de gestion des bilans financiers. Du fait du fonctionnement des banques avec la double sécurité, ça devient très compliqué. On se retrouve avec un compte géré par JJP en tant que secrétaire général. Mais s'il n'est pas là pour recevoir par SMS le code de confirmation d'identité, personne ne peut voir ce qu'il se passe sur le compte. Et à l'identique, sur le compte projet géré par le Président. Donc par exemple pour les Piolets d'Or, il aurait fallu que quelqu'un puisse travailler régulièrement dessus, mais la seule personne que la banque connait, c'est le Président. Et même si une tierce personne dispose des codes pour se connecter, la banque renvoie le code de sécurité sur le téléphone du Président ! Donc il faudrait qu'on essaie de trouver une solution avec les banques pour voir s'ils peuvent envoyer le sms par exemple à trois numéros de téléphone, dans lequel il y aurait l'hypothétique trésorier ou la personne qui doit travailler sur le compte. Enfin ça c'est une des difficultés qui est posée et à laquelle il faudrait qu'on puisse répondre. La gestion des virements est tout aussi complexe...

5. Projets

a) Stéphane Benoist propose qu'on sorte d'une vision purement élitiste avec de grands états de service en montagne. Mais plutôt d'ouvrir le GHM à une vision plus large. Ceux qui ont des gros états de service seraient évidemment les bienvenus, mais aussi des profils différents, des gens qui se sentent impliqués ou qui ont peut-être quelque chose à dire sur l'alpinisme amateur. On avait parlé effectivement, à l'AG du Centenaire de 2019, d'un statut particulier (membre honoraire ?). Il faudra sur ce sujet revisiter les statuts et faire une proposition d'évolution pour tout bien clarifier.

b) Convient-il de revoir le logo du GHM ?

c) Comment redéfinir un intérêt pour la jeune génération de faire partie du GHM, indépendamment des Piolets d'Or ?

d) Pour les Piolets d'Or 2022, ce n'est pas signé mais acté, on devrait les refaire à Briançon avec un budget plus important que précédemment. Les dates, elles, ne sont pas complètement fixées.

e) Il faudrait qu'on essaie de remettre en oeuvre un projet Piolets Jeunes greffé sur la dynamique Briançonnaise.

f) Idée proposée par des Italiens de faire un prix Rocher : « Piolets d'Or Rock » dans les Dolomites. Ce serait un évènement complètement différent, avec une autre charte - une charte rocher, quoique dans le même esprit. Il y a quand même globalement peu d'ascensions rocheuses qui sont primées par les Piolets d'Or, ce dernier n'ayant de fait aucune influence dans cette dimension de la pratique. Avec un prix spécifique, pourrait-on l'influencer davantage ? Il s'agit d'un point de débat, les avis seront forcément partagés, mais rien n'empêche d'y réfléchir.

g) Est-ce qu'on ne ferait pas un évènement en plus de Briançon, à Kiev ? Sachant que cette année il y aura de toute façon, sous une forme ou sous une autre (probablement une mention spéciale ?), une reconnaissance pour les Ukrainiens de l'Annapurna 3.
 Faut-il transformer la gouvernance du GHM par une intelligence collective en méthode de travail coopérative ?

6) Admissions & Bureau :

Sont admis comme membres du GHM : Camille Marot ; Léo Billon ; Marcello Sanguineti ; Riszard Kowalewski.

En termes d'admission, si on voulait redynamiser le processus, il faudrait peut-être qu'on sollicite nos camarades qui sont responsables des groupes jeunes alpinistes à la FFCAM et à la FFME ? Pour au moins expliquer l'existence du GHM et valoriser cette institution auprès de ces jeunes. Avec Stéphane Benoist c'est fait. Mais quid des jeunes et de leurs cadres du GHM à la FFME ?

On désire travailler cette question de la gouvernance afin de pouvoir aussi mieux répartir notre travail par fonction. Normalement on renouvelle le bureau or depuis des années celui-ci, en gros c'est Jean-Jacques Prieur et Christian Trommsdorff ! Ce dernier indique qu'il souhaiterait ainsi restructurer un peu la gouvernance, rajeunir le Groupe et ensuite passer la main. Ce qui ne l'empêcherait pas de continuer à s'occuper des Piolets d'Or. En l'état, les deux continuent en tout cas d'assurer leurs fonctions.

Un.e trésorier.ère serait le.la bienvenu.e ! Le travail est simple, vu la quantité réduite de tâches à gérer (même pas 50 chèques à signer) en se basant sur un simple tableau Excel !

Le président remercie tous ceux qui ont participé à notre assemblée générale et particulièrement Sylviane Tavernier pour son offre généreuse de boissons aux membres présents.

L'assemblée générale est terminée.

Téléchargez le fichier pdf de l'AG en cliquant ici.
Téléchargez le fichier pdf des minutes de l'AG en cliquant ici.

Fermer

L'accès aux comptes-rendus des assemblées générales du G.H.M. est réservé aux membres du groupe. Pour les afficher dans cette page, veuillez vous authentifier préalablement en cliquant ici.