Les actus

Disparition de René Desmaison

Notre camarade René Desmaison est mort des suites d'un cancer, à l'Hopital de la Timone à Marseille, le 28 septembre 2007. Il avait 77 ans. Entré au Groupe de Haute Montagne en 1955, il en était également membre d'honneur.

Son palmarès est véritablement exceptionnel, avec une pratique au plus haut niveau répartie sur près de 20 ans, (1956 : directe en face nord-ouest de l'Olan avec Jean Couzy, 1977 : face sud du Huandoy). Deux domaines de prédilection émergent de sa - très longue - liste de course : les hivernales d'abord, très engagées à cette époque (seconde de la Walker juste après Bonatti et Zappelli, Directissime Goussault sur la même montagne, face nord de l'Olan, face Ouest des Drus). Les itinéraires à dominante artificiel ensuite : notamment la voie Jean Couzy à la Cima Ovest, et la face sud du Huandoy. Lors de la seconde réalisée dans les années 90, les répétiteurs jugèrent les difficultés artificielles comparables à celle de voies d'artif "modernes" qu'ils avaient gravies sur El Cap.

S'il fut de ceux qui lancèrent la médiatisation de l'alpinisme (et décrié comme tel par ses contemporains), René sut aussi pratiquer un alpinisme plus discret, par exemple dans le massif du Dévoluy qu'il adorait et où il a réalisé de très nombreuses premières.



Actu proposée par Yves PEYSSON

Mise en ligne le samedi 29 septembre 2007 à 22:10:13

Ces actus peuvent vous intéresser

  • Début
  • Précédent
  • Suivant
  • Fin