Les actus

Roland Trivellini ou 'La voie fantôme' des Grandes Jorasses

Tout alpiniste a croisé un jour, au détour d'une conversation ou d'un topo, l'histoire rocambolesque de Trivellini. Roland-Henri Trivellini, un parisien auréolé d'un parfum sulfureux, mais, pour ceux qui ont pu le côtoyer, un alpiniste et rochassier exceptionnel. Disparu lors d'une tentative à la face Nord de l'Eiger, il laisse derrière lui de nombreux mystères, dont certains impliquent des alpinistes français de renom. Alors personnage extraordinaire ou grand mystificateur ? Depuis des décennies, on attendait secrètement que le voile soit levé sur Trivellini.

Piotr Packowski, membre du G.H.M., alpiniste de renom s'est attelé à cette tache ardue mais passionnante, véritable enquête nécessitant un travail minutieux et rigoureux. Il sortira très prochainement un livre sur le sujet, au titre accrocheur : Roland Trivellini ou « La voie fantôme » des Grandes Jorasses. Voici la quatrième de couverture:

"En juillet 1965, Roland Trivellini, un jeune et brillant grimpeur parisien s'attaque en solitaire au Linceul dans la face nord-est des Grandes Jorasses, une voie convoitée depuis les années trente du vingtième siècle par des alpinistes du monde entier. C'est un itinéraire toujours diabolisé et pourtant descendu à skis et en surf... Trivellini annonce qu'il a réussi cette première mais, entre Paris et Chamonix, certains alpinistes de renom doutent de la véracité de ses dires. Pour cela, son itinéraire est encore aujourd'hui 'La voie fantôme des Grandes Jorasses.'

Deux ans plus tard l'alpiniste contesté disparaît sur la face nord de l'Eiger pendant une tentative d'ouverture, toujours en solitaire, d'un itinéraire de grande envergure. Son corps ne fut jamais retrouvé, comme d'ailleurs aucune trace de son ascension.

À partir de 1968 le « Dossier Trivellini » sera, pour des raisons qui restent obscures, présenté dans la presse et sites Internet dans le seul but de dénigrer un alpiniste depuis longtemps disparu.

Et pourtant, plusieurs figures de l'alpinisme et pas les moindres, tels Gilles Bodin, André Contamine, Claude Deck, Toni Hiebeler, Pierre Mazeaud et Lionel Terray ont soutenu ou sou¬tiennent encore Trivellini.

Cette histoire est pleine de mystères : fiction invraisemblable ou une des plus grandes énigmes de l'histoire de l'alpinisme.

L'alpiniste parisien a-t-il vraiment gravi le Linceul? S'était-il réellement attaqué à la face nord de l'Eiger?

L'auteur de ce livre, lui-même alpiniste polonais, membre du Groupe de Haute Montagne et journaliste tente dans son ouvrage, grâce à des documents récemment retrouvés et des témoignages conséquents, de démêler le vrai du faux et rendre justice à un alpiniste d'exception.

Le Blog bilingue de Piotr est : htpp://climbinghistory.over-blog.com/

Photo de couverture : © Marion Jonchères : Grandes Jorasses au petit matin du 6 juillet 2014.

 


Cliquer ici pour accéder au lien de l'actu.




Actu proposée par Yves PEYSSON

Mise en ligne le vendredi 30 août 2019 à 22:12:59

Ces actus peuvent vous intéresser

  • Début
  • Précédent
  • Suivant
  • Fin