Assemblée générale du G.H.M.

AG ordinaire du 17 janvier 2015 (Le Majestic, Chamonix)

L'assemblée générale du Groupe de Haute Montagne se déroulera le samedi 17 janvier 2015 à 14h au Majestic, à Chamonix (France).

Les détails pratiques et les horaires précis seront mis à jour prochainement dans cette page, notamment la réunion du comité de rédaction de la revue Cimes se tiendra le matin même de 10h à 12h


Le compte-rendu de l'AG est disponible. Veuillez cliquer ici pour le lire.


Groupe de Haute Montagne, Assemblée Générale 2015

Samedi 17 janvier 2015, Chamonix, le Majestic


Membres présents :

Aymeric CLOUET, Sébastien BOHIN, Max BONNIOT, Florent GRANGE (invité), Marion POITEVIN, Jean-Louis URQUIZAR (trésorier), Jérôme BLANC-GRAS, Jean-Jacques PRIEUR (secrétaire), Ebrahim NOWTASH, Sébastien MOATTI, François LABANDE, Christian TROMMSDORFF (président), Stéphane BAUZAC, Hubert GIOT, Mario GROSSI, Jean-Jacques ASPER, Pierre HOFMANN, Jean-Paul BUISSON, Jean-Marie BEAUGEY, Marco BLATTO, Maurice NEGRI, John WILKINSON

Membres excusés

 

Ordre du Jour

- Rapport Moral
- Bilan Financier
- Rapport d'activités
o Piolets Jeunes et camps jeunes
o GHM et liberté de pratique
o Expédition et projets d'échange
o Piolets d'Or
o CIMES
- Modification des statuts
- Admission de nouveaux membres
- Election du Comité Directeur
- Droits bancaires du chargé de mission


Hommage du GHM à ses membres

L'Assemblée générale 2015 du GHM s'ouvre sur une minute de recueillement pour honorer la mémoire des membres du GHM disparus en 2014.
Sont cités : Maurice LENOIR, Frédéric LABAEYE, Jean-Claude MARMIER et Martial PERRENOUD
Compléter si besoin

Rapport moral :

2014 a été un point d'étape avant des évolutions à prévoir pour 2015/2016 pour les Piolets d'Or et les Piolets Jeunes. Il faut arriver à mieux valoriser le travail pour que les projets aient un certain retour sur investissement et permettent de soutenir les expéditions. Cette évolution est à amorcer à partir de cette année.
Dans l'esprit le GHM reste un des rares endroits entièrement fidèle à l'esprit de l'alpinisme. Il y a la volonté pour un travail plus étroit avec l'Alpine Club et une partie de l'American Alpine Club. Il y a également la volonté d'essaimer l'esprit du GHM à l'international (Iran, Chine, Pakistan, Inde). Il faut accompagner le développement des pratiques autour du style alpin. Ces pays où émerge l'activité de montagne doivent être accompagnés (respect de l'environnement/des personnes). Un groupe d'alpiniste est le seul à pouvoir porter cette éthique.
Il faut redévelopper les échanges internationaux. Ne pas avoir peur face aux problématiques géopolitiques. Il faut travailler en réseau avec des locaux pour pouvoir continuer à s'investir et à soutenir les alpinistes locaux. Il faut y aller avec discernement et soutenir les échanges même s'il y a eu certains problèmes et attaques. Attention à la communication trop forte en amont du projet, il est important que les petites expéditions en style alpin puissent continuer. Il faut faire attention dans sa manière de parler des expéditions dans ces pays pour ne pas affoler la communauté alpiniste.
Témoignage d'Ebrahim qui porte un projet de festival. En Iran il n'y aujourd'hui aucun souci pour accueillir des alpinistes.

Bilan financier :

Le compte d'exploitation est positif de 4700 euros. Si on tient compte de la dette envers Christian, le bilan est négatif de 1300 euros.
Les salaires et charges ont baissé en coût réel avec des participations de plus en plus importantes.
Pour le poste de travail de chargé de mission, il est rappelé que le coût est partagé avec la Coordination Montagne. 40% du temps de travail est porté par le GHM.
L'édition des CIMES est largement couverte par les cotisations (6000 euros) et les ventes.
Le compte Epargne, le compte Banque Populaire et le Compte Crédit Agricole sont bons. 45000 euros de trésorerie et sans les encours il reste 15000 euros.
Le bilan financier est validé à l'unanimité.

Rapport d'activités

Communication et site web

Concernant le site web, Yves Peysson en est le webmaster. Le site est conçu comme un outil à la disposition des administrateurs du GHM. Il est encore éloigné des standards en termes de communication. Très peu de fréquentation du public pour avoir des informations sur ce qui fait en montagne. Il faut réfléchir à une manière de faire évoluer le site et son contenu pour créer plus d'intérêt pour le public. Cette refonte du site doit être en lien avec les évolutions de Cimes.

Projets jeunes : Piolets Jeunes et Camps

Les Piolets Jeunes 2014 ont été une vraie réussite et ont joui d'une belle reconnaissance malgré un petit budget (27000 euros). Le bénévolat représente une part importante du travail réalisé, il faudrait penser à le valoriser. Il paraît important de développer des projets internationaux. Cette année les piolets jeunes seront organisés plus tôt (mi-avril) car le centre UCPA ferme plus tôt. Intéressant pour le GHM de rassembler les PO et les Piolets Jeunes.
La dimension éthique des Piolets Jeunes est rappelée : Développer la pratique de la montagne non aménagée chez les jeunes, et donc chez leurs encadrants. Il est important de valoriser cela au niveau de l'Arc Alpin. Les membres du GHM sont sollicités pour mettre à disposition des compétences (encadrement, accompagnement, pédagogie...).

Sur l'internationalisation, il y a un intérêt de Fédé iranienne pour participer à des projets d'échanges de jeunes. En 2014, travail avec Lizi Steurer (guide et formatrice) qui devrait donner naissance à l'organisation d'un Camp de montagne international en avril 2015.
Pour les camps de jeunes, ce sont de petits camps avec une vingtaine de jeunes par semaine. Deux se sont déroulés, à la Chapelle en Valgaudemar et l'Argentière la Bessée. Pour le GHM il est important d'initier des projets autour de la jeunesse car la FFCAM a peu d'impact sur les jeunes et développe une logique de multi-activité sportive tandis que la FFME centre ses activités sur la compétition. Il est important que le GHM porte des activités liées au terrain d'aventure.

Questionnement sur la liberté de pratique

Le GHM revendique un positionnement éthique sur le terrain d'aventure. Dès lors la question est posée sur la valorisation des projets et pratiques mises en oeuvre sur les territoires. Il apparaît que le GHM doit notamment se positionner pour préserver des territoires et des accès à la pratique du terrain d'aventure.
Pour cela il y a une double problématique : avoir des relais locaux et des moyens pour se positionner. Un travail commun semble possible avec le SNGM et la commission environnement. Cependant le GHM peut porter une vraie revendication pour la liberté d'accès. Le GHM a une autorité morale pour cette accessibilité amateur aux espaces. Il serait intéressant que le GHM puisse se positionner lorsqu'il y a des alertes sur les territoires. Le problème est d'avoir accès aux informations quand il y a besoin de défendre des lieux de pratique. Il faut pouvoir valoriser les activités de haute montagne où il y a une certaine prise de risques (société tente de normer toutes ces pratiques).

Le GHM est la seule association en France qui ne s'occupe que d'alpinisme. Les actions envers la jeunesse donnent une réelle crédibilité du GHM aux yeux des élus et des institutions. Grâce à ces actions qui font vivre localement le GHM il y a une réelle autorité morale de l'association qui peut donc se positionner et interpeler les pouvoirs publics sur ces questions d'accès aux pratiques. Au niveau international, le GHM peut aussi se positionner pour l'accès aux territoires.
Dans la démarche de la reconnaissance de l'alpinisme au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, il y a également une défense de l'idée de la préservation des terrains d'aventure non aménagés.

Proposition : des membres du GHM se positionnent sur des massifs pour réaliser une veille et pouvoir participer à des réunions locales pour porter la voix du GHM au besoin.

Décision : Création d'une commission sur les libertés de pratique. Echange par mail pour affiner cette démarche.

A faire : travailler sur un positionnement commun du GHM, créer une liste d'inscription pour que les membres s'inscrivent comme référents par massif, faire le lien avec Mountain Wilderness (Appel pour nos Montagnes), les Parcs nationaux, le SNGM. Le GHM écrit un courrier pour les parcs nationaux et régionaux, plus les préfectures pour montrer que le GHM est un interlocuteur pour ces questions d'accès aux pratiques et aux espaces. Créer un échange par mail pour affiner la démarche (noter noms)

Expéditions 2014 des membres du GHM et échanges internationaux

Chicha voie anglaise ouverte en 1982

- Projet du Grand Capucin en 2015
- Elias, Robin, Benjamin, Fred Degoulet - Chico

Projets d'échanges France/Iran (Hubert, Ibrahim)

Formation d'alpinistes en Iran et organisation du festival de Bizotoun (présence d'une soixantaine d'internationaux). Forte mise en avant du GHM. Une réflexion peut s'engager sur l'envoi de jeunes pour l'édition 2016.

Projets d'échanges Chine

Les projets d'échange avec la Chine ont été suspendus depuis 2012. Cela est dû au manque de moyens et aux interdictions d'accès faites aux alpinistes chinois. Il faut donc faire attention à la communication en amont des projets pour faciliter la venue des alpinistes chinois. Voir avec Thomas pour la poursuite des échanges.

Piolets d'Or 2014 et perspectives 2015

Pas de reconduction de la convention Chamonix, Nivéales, GHM pour 2015. L'an dernier il y a eu des polémiques sur les choix du jury. Cette année il est donc décidé d'organiser les PO sans convention pour ne pas s'engager avant d'avoir fini le conflit juridique. Parallèlement Chamonix finance l'anniversaire de 1865 donc peu de financements pour les PO.

PO 2015 cible 2/3 équipes lauréates. Lauréats pressentis : traversée du Fitz Roy et équipe coréenne.

Il est décidé d'arrêter le jury public pour une délibération. C'est le jury technique qui décidera des lauréats et les invités auront un PO.

Piolet Carrière pressenti : Chris Bonnington

L'objectif de l'an prochain est que le GHM reprenne en main l'organisation globale des PO.

Rôle de Nivéales : collection d'informations sur les ascensions, portraits d'alpinistes. Compétent sur le jury des PO.

Organisation les 9/10/11/12 avril. Il paraît important de faire un hommage à JC Marmier à l'occasion de l'édition 2015 des PO. Le 12 avril descente en ski par la Vallée Blanche jusqu'au Montenvers avec découverte des sommets mythiques de 1865.

Question : comment valoriser les PO dans CIMES avec des présentations d'ascensions ou d'alpinistes. Les lauréats peuvent-ils fournir en amont des textes et surtout des photos pour que les ascensions puissent être présentées dans CIMES ? Impossibilité pour financer les droits d'auteurs ou d'images. Important que les lauréats comprennent ce besoin du GHM et participent ainsi à la revue CIMES.

A partir de 2016, les PO doivent récompenser des ascensions et non des alpinistes. Si les alpinistes ne veulent pas venir possibilité de présenter et féliciter tout de même les ascensions.

Maintien du soutien de la FFME à 4000 euros. Volonté de la FFME d'organiser de plus en plus d'expéditions de jeunes sur les critères de la charte des PO.
FFME : questionnement sur la prise en compte du changement climatique sur les pratiques d'alpinisme et sur l'évolution des risques. Le GHM doit pouvoir porter une parole et faire l'alerte sur certaines pratiques.

Conflit juridique avec Nivéales : volonté de clôturer le dossier en 2015. Passage du conflit en médiation avec la nomination d'un médiateur par le juge. Sur la marque du Piolet d'Or, copropriété en indivision. Sur les Piolets d'Or, accord du GHM sur une copropriété mais besoin d'un règlement hors indivision.

CIMES

François accompagne la réalisation et la publication du CIMES 2015 puis arrête la direction du comité de rédaction. Le GHM remercie chaleureusement François pour son engagement et la qualité de son travail.

Depuis 5 ans le principe de base des CIMES a été maintenu avec une évolution sur la forme (couleur, modernisation). Sur le contenu développement d'une section PO en première partie. Une deuxième partie sur des dossiers plus ou moins denses et des monographies, une partie sur les pratiques et une partie « mémoires et culture ». Dans la logique la revue s'adresse aux membres et à un cercle restreint des acteurs de la haute montagne (logique de diffusion des valeurs du GHM).
Débat à tenir sur les évolutions de CIMES pour s'adapter aux évolutions de la société et aux évolutions de l'alpinisme.
Réflexion sur le financement de rédacteurs de CIMES à l'avenir. Comment trouver des financements ? Comment réfléchir sur la diffusion des CIMES (aujourd'hui difficultés sur la distribution des 500/600 exemplaires) ?

Réunion du comité de rédaction ce matin pour réfléchir aussi à l'évolution de CIMES.

Perspectives d'avenir :

- Trouver les personnes prêtes à s'engager dans un comité de rédaction
- Trouver un directeur de la publication (+ rédacteur en chef, + secrétaire de rédactions, + contributeurs)
- Ensuite réflexions sur le format et les contenus.

Pistes :

- Partenariat avec un éditeur (Guérin). Prise en charge du rôle d'éditeur par un professionnel de la publication et impressions offertes du format papier.
- Ambition d'augmenter l'audience
- Trouver des sources de financement dans les activités du GHM (budget de 6000 euros)
- Possibilité de proposer l'achat de CIMES aux adhérents des fédés
- Développement d'un format en anglais sous format numérique

Depuis plus de 10 ans la revue a vocation à toucher un grand public et ne pas être une revue de club.
Réflexion sur la numérisation de CIMES avec comme objectif de développer un maximum l'audience de la revue. Il n'y a pas d'objectif commercial sur la vente de CIMES. Les articles de CIMES en ligne seront plus facilement consultables et permettront d'amener du trafic sur le site du GHM.
Réflexion pour un partenariat avec un groupe de presse régional avec un engagement du GHM sur la publication d'articles réguliers (Groupe le Dauphiné sur les magazines spécialisés)

Question sur la numérisation des annales.

Questions sur le format et sur la valorisation des photos. Discussion à avoir avec le futur éditeur.

Le rapport d'activités est validé à l'unanimité

Vie statutaire de l'association

Modification des statuts

De nouveaux statuts sont présentés avec des évolutions à la marge pour préciser le caractère démocratique et désintéressé de la gestion de l'association. L'enjeu est de pouvoir être agréé par Jeunesse et Sport pour pouvoir postuler à des aides du CNDS.
Validation de l'évolution des statuts à l'unanimité

Admission de nouveaux membres

- Dorian Labaeye
- Jacques Grandjean
- Edgard Oberson

Election du Comité de direction 2015

- VP : Ebrahim Nowtash
- Secrétaire : Jean-Jacques Prieur
- Trésorier : Jean-Louis Urquizar
- Hubert Giot
- Président : Christian Trommsdorff

Le nouveau comité de direction est élu à l'unanimité

Gestion des droits bancaires

L'Assemblée générale reconnaît au chargé de mission en poste, Monsieur César Ghaouti, le droit de signature à la banque et la gestion des affaires courantes.
Validation à l'unanimité

PV visé par le président,

Christian Trommsdorff

Fermer

Assemblées générales précédentes en ligne